Je m’habille comme ma grand mère, et alors ?

Click here to read this in english !

Salut tout le monde !

Des fois ça me prend comme ça, j’ai envie d’écrire des réflexions sur la mode et le style. Et comme je viens de rentrer d’un petit marché vintage où j’ai rencontré plein de gens très sympathiques, j’ai des choses à vous raconter.

Depuis que je me suis mise à porter des vêtements rétro et vintage « à plein temps », le regard des gens sur moi a beaucoup évolué. Et c’est plutôt positif. C’est peut être exagéré dit comme ça mais j’ai l’impression que ma vie a complètement changé depuis environ un an et demi.

Je suis passée de l’adolescente rebelle gothique à « la fille bizarre qui ressemble à une poupée » en Lolita, et aujourd’hui avec mon style rétro je n’attire plus autant l’attention qu’avant. Ce n’est pas plus mal je dois dire, puisque passer pour la personne bizarre n’est ni valorisant ni agréable. On se fait vite à ce nouveau confort de ne plus être repérée dans la rue ni regardée bizarrement et encore moins insultée (voir pire pour certains témoignages que j’ai pu entendre). Quand on est plus jeune on y fait moins attention, mais au bout d’un certain temps ça devient plus difficile à assumer.

Bien sûr le style rétro attire aussi l’attention car il reste quand même radicalement différent de ce que l’on peut voir dans la mode contemporaine. Les réactions des gens face à ce look sont également différentes selon les pays et les cultures.
Si vous avez lu mes blogs voyage concernant mon road trip aux Etats Unis j’y mentionne plusieurs fois le grand nombre de personnes (de tous styles et tous âges) qui s’arrêtent dans la rue pour me dire que ma robe est jolie ou que ma coiffure est sympa.
Le look rétro ne semble pas surprendre les américains plus que cela.

Je ne suis pas retournée au Japon depuis, mais je me demande quelle sera la réaction des gens là bas quand j’y retournerai.
Si je réfléchis bien, l’image de la pin-up vient des Etats Unis, donc ça leur est relativement familier surtout que l’on voit encore beaucoup de dessins aujourd’hui et qu’ils sont très appréciés, que ce soit des livres traitant du sujet disponibles dans beaucoup de librairies ou des publicités vintage pour Coca Cola pour ne citer que ça.
Mais au Japon je pense que c’est moins courant alors peut être que ça leur paraîtra étrange. Je ne manquerai pas de vous en parler lors de mon prochain voyage au pays du soleil levant.

Parlons maintenant de la France. Je fais beaucoup de salons du Vintage avec ma boutique, et je reçois aussi énormément de compliments sur mes tenues.
Vous allez me dire que c’est parce que le public qu’on y trouve s’intéresse spécialement aux objets et modes anciennes, ce qui n’est pas faux. Mais c’est aussi là bas que j’ai le plus de questions par rapport à mon look.

J’ai souvent deux types de questions :

D’abord, beaucoup de personnes âgées me demandent pourquoi je porte ces vêtements et qu’est-ce qui me plait la dedans. Cela les surprend quand même un peu, même si c’est plutôt positif.

Parce qu’eux ont connu ça à l’époque, et ont abandonnés leurs vêtements au gré des changements de la mode. Dans un sens ils regrettent un peu cette époque et ils sont très nombreux à me dire qu’ « Au moins à l’époque on était élégants et on s’habillait bien ». Cela concerne autant les femmes que les hommes. Du coup ils me font énormément de compliments, et je vois que ça leur fait vraiment plaisir qu’on apprécie ces vêtements qui leur rappellent bien souvent leurs belles années. Et d’un point de vue strictement personnel, discuter de tout ça avec eux est intéressant et enrichissant.

Et c’est justement ça que je réponds à ceux qui me demandent ce qui me plait dans ces vêtements.
C’est cette élégance qu’on ne trouve plus aujourd’hui, mais aussi la qualité des vêtements. Les vêtements d’époque ont été faits pour durer, contrairement aux modes jetables d’aujourd’hui.
Les personnes âgées sont très contentes de voir qu’il y a encore des gens qui aiment cette esthétique et ces vêtements, et cela réveille une sorte de nostalgie en eux.

« J’avais ça étant jeune. » « Ma mère avait des robes comme ça. » « C’était bien ça, c’était du solide » etc….

J’ai aussi eu plusieurs fois des compliments sur mes coiffures, parce que ces dames savent à quel point réaliser des Victory Rolls par exemple peut être compliqué. Certaines d’entre elles m’ont même déjà demandé comment je faisais.

Il m’est aussi arrivé très souvent de parler de lingerie, parce que ça aussi « ce n’est plus ce que c’était », et c’est très bien que des marques comme What Katie Did ou House of Satin existent aujourd’hui pour que ces dessous élégants et confortables ne soient pas oubliés.
Leur charme se doit d’être toujours apprécié au lieu d’être juste relayés au rang de « culottes de mémé ».
D’ailleurs énormément d’hommes les apprécient grandement, pour leur élégance et leur côté très sexy différent de la définition actuelle de ce mot qui rime malheureusement trop souvent avec vulgaire.

Il y a aussi les plus jeunes. Beaucoup apprécient le look rétro mais n’osent pas le porter parce que « ça ne se fait plus », ou par peur de « faire vieux ». Et je ne vous parle pas de la lingerie, les fameuses culottes de mémé pour lesquelles malheureusement le combat est bien souvent perdu d’avance…

On m’a même déjà demandé en regardant mes portants de vêtements vintage « Vous n’avez rien pour les jeunes ? »
Parce que les gens ont tendance à rapprocher les vêtements vintage de ceux que portent les personnes âgées.

Combien de fois on m’a déjà demandé si ça ne me dérangeait pas d’être habillée comme ma grand mère.

Du coup, même si en ce moment ce genre de vêtements est super tendance, une jupe écossaise en laine en dessous du genou sera cataloguée de « truc de vieux ». Enfin… Seulement jusqu’au jour où les géants de la fast fashion que je ne citerai plus en vendront et que donc tout le monde les voudra… C’est quelque chose qui arrive très souvent ! (Rappelez vous la mode des cols claudine il y a quelques années…)

« Oh c’est ringard, oh ça fait vieux ! » donc on se moque, mais 15 jours plus tard c’est à la mode, et là tout le monde le voudra !

Bref.

Selon moi, l’argument « ça ne fait pas assez jeune » est assez paradoxal face à une autre réflexion que j’entends très souvent, le « oui mais vous vous êtes jeune alors ça vous va bien ».

Alors ça fait vieux mais il faut être jeune pour le porter ? (^^ゞ J’essaie de comprendre.
Ou ce ne sont que des mauvaises répliques improvisées pour se défiler devant une vendeuse (moi) qui vous propose de vous conseiller.

Mais bon, j’essaie de communiquer ma passion de l’esthétique rétro et vintage et je suis très heureuse de voir que ça fonctionne.
Je pense que lorsqu’on est passionné par quelque chose on peut très facilement le communiquer et en donner une image positive à des personnes qui auraient des à priori négatifs sur le sujet.

Si pour vous ces vêtements (et la lingerie qui va avec) vous paraissent vieux, parce qu’à vos yeux c’est votre grand mère qui portait ça. N’oubliez pas qu’un jour votre grand mère a été jeune comme vous.
Je suis sûre qu’en regardant de vieux albums photo, vous trouvez ça magnifique. Non ?
Alors si ce sont des choses qui vous plaisent et qui vont à d’autres, pourquoi ne pas les essayer ? Vous trouverez forcément quelque chose qui vous ira.

Détails de la tenue du jour :

Robe et gants vintage

Collier et boucles d’oreilles Bonbon Maléfique

Bague Fables by Marti Heil

Maquillage avec Besame Cosmetics

 

Estelle, Bonbon Maléfique

Laisser un commentaire