Mémoires de voyage : Un bout de l’Australie

Click here to read this in English

Salut tout le monde !

Comme dans le post précédent j’ai parlé de notre ami virtuel Crash Bandicoot, ça m’a fait penser à mon voyage en Australie en 2014.

Parce que pour ceux qui ne le savent pas, le bandicoot (enfin les parce qu’il y en existe une vingtaine d’espèces) est un marsupial qu’on trouve en Australie.

De toute façon on trouve toute sorte d’animaux étranges en Australie. Malheureusement je n’en ai pas croisé qui portait des Converses à la recherche de cristaux et autres gemmes.

Bref. J’avais fait un carnet de voyage à l’époque sur mon ancien blog, composé surtout de photos. Mon mari a pris énormément de photos comme lors de tous nos voyages, alors je me suis dit pourquoi ne pas vous en montrer quelques unes et vous en faire un petit résumé ici, les images valent vraiment le coup.

Avant de nous envoler pour l’Australie (et de rester enfermés 22h dans un avion) nous avons passé quelques jours à Londres.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire ! Etape Londonienne.

Quelques personnes m’ont demandé ce que je faisais à Londres, la réponse est très simple, les billets d’avion pour l’Australie sont beaucoup moins chers si on part de Londres ! Sachez le si vous prévoyez d’y aller.
Nous avons comparé avec Paris, l’Allemagne ou la Suisse, et la différence est assez énorme (nous étions partis de Zurich pour nos deux voyages au Japon), même en incluant le trajet jusqu’à Londres.
Pour aller à Londres nous avons pris l’Eurostar, à cause de nos gros bagages.

J’en avais profité pour faire un peu de shopping chez What Katie Did et fouiller dans les nombreuses boutiques vintage de Camden entre autres.
Aller à la boutique de lingerie nous a fait découvrir un quartier que nous n’avions pas encore visité, Portobello, que j’ai vraiment adoré. Beaucoup d’antiquaires, et le quartier est vraiment très beau.
Après ça j’en ai profité pour emmener Julien chez Harrods puisqu’il n’y était encore jamais allé.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire ! Etape Londonienne.

J’aime beaucoup Londres.

Ensuite après 4 jours il était temps de prendre l’avion en direction de Sydney.

En fait si nous avions décidé d’aller en Australie ce n’était pas vraiment par hasard, le frère de Julien et sa femme y étaient pendant un an et nous ont proposé de venir les rejoindre pour quelques semaines de vacances pour visiter le sud est du pays.

Après 22h de vol dans le fameaux A380 (oui, c’est gros. Très.) nous sommes enfin arrivés à Sydney, juste pour reprendre un autre avion pour Adelaide, au sud de l’Australie, où étaient Thomas et Eva.

C’était pas long, parce qu’après 22 heures on en a un peu marre, juste un peu… Heureusement que j’avais mes super chaussettes spécial avion que j’avais achetées au Japon, qui font bas de contention et tout. Parce que oui petit détail que j’ai oublié de préciser, c’est qu’à ce moment là j’avais une blessure ouverte à la jambe, pas un petit bobo, mais un truc pas très sympathique. Vous vous êtes déjà probablement dit que je suis cinglée de faire 22 heures d’avion, mais maintenant vous pouvez dire que je suis cinglée mouahahahaha !!!!

(*•̀ᴗ•́*)و ̑̑

Mais pour ceux qui s’inquiètent tout s’est absolument bien passé, peut être grâce aux chaussettes je sais pas, mais en tout cas je les mets toujours depuis même pour les vols courts.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Pour la première journée nous nous sommes promenés un peu en ville, et nous avons découvert les très belles galeries commerciales au style victorien qui sont très nombreuses en Australie.
On a fini par être très rapidement fatigués à cause du vol. Nous étions dans un motel le soir et je me rappelle m’être couchée à 19h et avoir dormi jusqu’à 8 ou 9h le matin suivant.

Puis le lendemain Julien et Thomas sont allés chercher le campervan, qui nous accompagnera dans les 8 prochains jours.
Si vous me connaissez et que vous passez du temps avec moi vous avez peut être remarqué qu’à chaque fois que j’en vois un, je dis « ARGH, un campervan ! (`・/д\・) »

Je n’ai jamais fait de camping de ma vie, sous aucune forme, et ce n’est vraiment pas mon délire. Bon ici ce n’était pas nous qui avions décidé, et comme le campervan en question comprenait une douche et des toilettes je me suis dit « Meh, on verra bien. ». Mais en fait non, une fois mais plus jamais. Je vous dirai pourquoi après, mais parlons d’abord de choses un peu plus amusantes.

Nous sommes allés à Willalooka rendre visite à une des anciennes familles d’accueil de Thomas et Eva qui possèdent une ferme de moutons et de vaches noires. La taille de la ferme était vraiment impressionnante, et nous avons fait le tour du terrain avec des quads.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Vous avez déjà joué à Tomb Raider III ? Ben c’est tout aussi simple à conduire (⌒▽⌒)☆

Après avoir quitté Willalooka, nous avons commencé notre road trip, notre premier but était Melbourne en prenant la Great Ocean Road.

Avec notre meilleur pote (ou pas) le camping-car Euro Deluxe. Quand je disais dans le genre immense… (Du coup j’ai pensé au film « Les Miller » ou a « Beethoven 3 »)
Heureusement que ce genre de véhicule ou caravane est assez courant en Australie donc il y a pas mal de places de parking pour « véhicules longs ».

Maintenant je vais vous dire pourquoi ceci est absolument le mauvais plan.

Je n’ai pas de photos de l’intérieur mais en gros c’est : 3 vrais lits doubles (on en a utilisé que deux), douche et toilettes, et tout pour faire la cuisine, micro ondes, frigo et télé.
Je peux vous dire que ce genre de trip coûte relativement cher et n’est pas super confortable… Je trouve que ça fait bizarre de dormir dans un véhicule. Il y a la place, mais il n’y a pas de vrais matelas, donc niveau confort ça laisse encore plus à désirer que le plus pourri des hôtels Première Classe de Bouzolles-Perrave.

Louer une voiture normale et passer toutes les nuits dans des motels (il y en a vraiment partout !) aurait coûté beaucoup moins. Vous pouvez imaginer la consommation de carburant de ce genre de camping car, sans oublier le prix de la location et les frais des caravan parks, dont le prix dépend de la localisation, les endroits les plus touristiques sont les plus chers. Mais c’est en général le prix d’une chambre d’hôtel. Résultat : A peu près 3 fois plus cher pour un confort moindre.
Notre prochain voyage est également un road trip, mais entièrement calculé, et les hôtels sont déjà réservés.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Bref, revenons à des notes plus positives, parce que ce voyage était quand même vraiment chouette. Ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit !
Le premier arrêt que nous avons fait était la ville de Port Fairy, ou nous avons mangé le meilleur hamburger du monde (pour l’instant haha) (♥ω♥*) puis c’est parti pour quelques heures de route dans de très beaux paysages avant d’arriver à Melbourne. J’étais bien contente de retrouver la civilisation, parce qu’il faut dire ce qui est, il y a beaucoup de « vides » surtout quand on prend la Great Ocean Road.

Là j’ai qu’une chose à dire : J’adore Melbourne.
Son street art, ses superbes bâtiments, ses antiquaires, et son fameux Luna Park à l’entrée flippante…
Nous y sommes restés 4 jours, Julien et moi aurions adoré rester un peu plus longtemps.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

A propos du Luna Park, dommage qu’il était fermé. Si je me rappelle bien il n’ouvre que les weekends.
J’aurai beaucoup aimé voir l’intérieur (l’entrée est gratuite, il n’y a que les attractions qui sont payantes si vous voulez les faire). Juste parce que ce genre d’endroit a l’air tellement bloqué dans les années 50, je trouve ça génial.

L’architecture de la ville est vraiment magnifique, il y avait même un centre commercial construit autour d’un vieux bâtiment industriel. Et pour tous les fans d’antiquités, je vous conseille Prahran Market !

Et après une longue journée de marche, pourquoi pas se faire un petit Hungry Jack’s ?
C’est le McDo local.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Après avoir quitté Melbourne, nous avons à nouveau pris la route, pour visiter Philip Island, connue entre autre pour ses pingouins sauvages.

Malheureusement ça ne devait pas être leur jour, parce que nous en avons vu que quelques uns cachés dans les buissons.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Après avoir visité Philip Island, nous nous sommes dirigés vers Sydney, où nous nous sommes juste arrêtés rapidement une nuit, parce que Julien et moi avions prévu d’y retourner une semaine à la fin de notre séjour pour visiter la ville.

Pendant le festival Vivid Sydney, tous les monuments et bâtiments étaient illuminés !
C’était vraiment chouette et j’avais hâte de revenir à Sydney pour en voir plus.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Ensuite nous avons visité les Blue Mountains. J’avoue qu’à ce moment là j’ai vraiment fait une « overdose de nature » à cause des longs trajets sur la route, je trouvais que tous les paysages se ressemblaient, et en plus je suis quelqu’un qui préfère les grandes villes, alors je me suis un peu ennuyée… En plus il faisait moche et froid avec beaucoup de brouillard. J’avais l’impression de ne voir que « des trous avec des arbres au fond », même si le panneau disait « Best lookout ever ».

Nous avons ensuite repris la route en direction de Brisbane, où nous allions rendre le campervan, WHEEEE !!! ೕ(•̀ᴗ•́)

Sur cette route nous avons vu notre premier kangourou sauvage. Et des wombats aussi. Puis une grosse banane et une petite crevette.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Sur notre route vers Brisbane, nous avons roulé le long de la côte et nous nous sommes arrêtés à Byron Bay, Gold Coast, et Springbrook national park.

A ce moment là, notre road trip touchait à sa fin. Brisbane n’était qu’à environ une heure de route de Gold Coast. L’hôtel a Brisbane était déjà réservé (ainsi que l’avion et celui à Sydney pour notre dernière semaine), et le rendez vous pour rendre le camping car aussi.
D’ailleurs on a mangé une super pizza dans un restaurant au bord de la plage.

Nous sommes finalement arrivés à Brisbane, où nous sommes restés 4 jours.

Une fois arrivés à Brisbane, nous sommes allés prendre notre chambre d’hôtel (avec des super draps en coton egyptien, précisé sur hotels.com), puis nous sommes allés rendre le camping car à la compagnie de location.
J’étais vraiment contente de pouvoir à nouveau dormir dans un vrai lit. J’avais bien mal au dos à ce moment là.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

J’ai beaucoup aimé Brisbane, c’est dommage que nous ne sommes pas restés plus longtemps. Comme à Melbourne, il y a beaucoup de très jolis bâtiments.

Et maintenant le moment que vous attendez tous, les koalas !

J’adore les koalas. Les autres aiment les chats, moi j’aime les koalas. Parce que c’est trop cool.

Nous avons visité le Australia Zoo, à une heure au nord de Brisbane, fondé par la famille du fameux « Crocodile Hunter » Steve Irwin.

Il y a des animaux australiens mais aussi des animaux du monde entier.
Vous pouvez y voir des koalas, et il y a aussi des kangourous en semi liberté, chose qui est vraiment super sympa, ils sont habitués à voir du monde ils n’ont pas peur, et ça donne de super photos.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie. Un voyage extra ordinaire !

Sinon il y a aussi le serpent le plus dangereux du monde, l’oiseau le plus dangereux du monde, l’oursin le plus dangereux du monde, le poisson le plus dangereux du monde… Oui, vous vous êtes jamais demandé pourquoi dans Crash Bandicoot il meurt à chaque fois que quelque chose le touche ? Parce que c’est probablement les plus dangereux du monde.
Le cliché sur l’Australie, le pays où tout essaie de vous tuer. Mais bon il faut dire qu’à chaque fois qu’on entend des histoires délirantes avec des animaux, elles se passent bien souvent en là-bas.

Ah oui sinon il y a aussi l’oiseau le plus bruyant.
Le Kookaburra. Non vous ne voulez pas en avoir un sur le balcon de votre chambre d’hôtel.
Il faut l’entendre pour le croire. Ils appellent ça « l’oiseau singe »
Dans les magasins de souvenir on pouvait en acheter en peluche qui faisaient du bruit quand on leur appuie sur le ventre.

Sinon je suis au regret de vous annoncer que le diable de Tasmanie ne tourbillonne pas en faisant « bluahwuwhuagua ». Les Looney Toons nous ont menti.

Après les 4 jours, nous avons pris un avion pour Sydney pour passer notre dernière semaine. Thomas et Eva ne sont pas venus avec nous pour cette partie finale du voyage.

Nous avions un superbe hôtel avec une piscine chauffée au 20ème étage, et notre chambre était au 29ème étage, le plus haut. Avec une vue plutôt sympathique. De quoi se prendre pour Bruce Wayne (même si ce n’était pas Gotham).

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie.

Comme nous étions dans le CBD, nous pouvions aller à pas mal d’endroits à pied. Bien entendu le fameux opéra et harbour bridge.
Sinon il y a aussi un Luna Park flippant, et cette fois nous y sommes rentrés, et en effet, on a vraiment l’impression que tout vient d’un autre temps ou d’un vieux film. Un film avec des clowns qui font peur.

Il y avait une brochure à l’accueil de l’hôtel où pouvions acheter des tickets à des prix préférentiels pour visiter plusieurs attractions. Nous avons choisi le pass pour deux attractions et avons donc visité le Sea Life Park et le musée de figurines de cire Madame Tussauds vu que Julien n’avais jamais visité de musée de cire avant.

Nous avons d’abord visité l’aquarium, très grand et vraiment intéressant. Les décors étaient très beaux aussi et les poissons tous très bien mis en valeur, même les méduses, dont les lampes d’ambiance changeaient de couleur tout le temps, ce qui faisait changer la couleur des méduses.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie.

Le lendemain nous avons visité le musée de cire Madame Tussaud.
Il y a longtemps la première fois que je suis allée à Londres (j’avais 13 ou 14 ans je ne sais plus), j’avais visité le musée de Londres et j’avais beaucoup aimé.

D’ailleurs j’ai appris que Marie Tussaud était née à Strasbourg. Il y avait une statue d’elle (je ne me rappelle pas s’il y en avait une à Londres aussi à l’époque).

Nous avons pu réaliser un de nos rêves d’enfance à tous. Avouez que vous avez tous rêvé de monter sur le vélo d’Eliott avec E.T. et de vous envoler vers la lune, avec la petite musique qui va bien.

Pour nos derniers jours nous avons visité un peu la ville, et pour finir je vous laisse avec une petite touche mode, c’est le souvenir que je me suis ramené :
Une très belle chemise RM Williams. J’ai craqué sur cette chemise à Melbourne, mais il n’y avait pas ma taille, alors à chaque fois que je voyais une boutique RM Williams dans toutes les villes où nous sommes allés j’allais voir, et j’en ai finalement trouvé une à ma taille à Sydney la dernière semaine ! J’étais trop contente ! Avec ses piqures nervures et son mini jabot elle a un côté rétro que j’adore. Elle allait très bien avec les vêtements Lolita, et le rendu est top avec une jupe années 50 aussi.

Bonbon Maléfique, le réçit d'un road trip en Australie.

Voilà voilà, du coup je pense que je vous ai donné toutes les bonnes raisons de faire 22 heures d’avion ?

 

Estelle, Bonbon Maléfique,

Laisser un commentaire